Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

Les cinq pires choses à dire lors d'un entretien

CareerBuilder.fr

 



Passer un entretien met les nerfs à rude épreuve. Il faut avoir l'air confiant, et bien choisir ses réponses afin de ne pas dire ce qu'il ne faudrait pas. Des consignes qui semblent plutôt simples à suivre...mais ajoutez-y la nervosité et vous serez encore chanceux de vous souvenir de votre propre nom !

Voici quelques exemples pour vous aider à préparer votre entretien et éviter les boulettes !

1. « Je détestais mon ancien patron. »
Votre dernier patron était un vrai cauchemar et son principal objectif était de vous faire la vie dure. Bien sûr, vous n'avez pas grand-chose de positif à dire. Toutefois, ne prétendez pas l'honnêteté, pour commencer à le dénigrer et vider votre sac.
Si vous détestiez réellement votre ancien patron, préparez-vous à expliquer pourquoi la dernière entreprise pour laquelle vous avez travaillé et votre relation avec votre dernier patron ne vous convenaient pas. Préparez-vous également à pouvoir décrire quel type d'organisation et quel type de gestion vous conviennent le mieux.

2. « Je ne sais rien sur l'entreprise. »
Le recruteur vous demandera probablement ce que vous savez sur son entreprise. Si vous répondez, même très honnêtement que vous ne savez rien, le recruteur se demandera pourquoi vous postulez l'emploi et conclura probablement que vous recherchez l'argent et non une carrière.
Sachez qu'avec Internet, rien ne peut excuser aujourd'hui de ne pas connaître une entreprise sauf la paresse et une mauvaise organisation, deux caractéristiques qui ne prêchent pas en votre faveur !

3. « Non, je n'ai pas d'autres questions... »
Tout comme le fait de dire au recruteur que vous ne savez rien sur l'entreprise, dire que vous n'avez pas de questions reflète un manque d'intérêt. Le recruteur a peut-être répondu à toutes les questions ou préoccupations que vous aviez au sujet du poste, mais si vous souhaitez réellement être recruté par cette société, vous pouvez probablement trouver quelques questions à poser. Pour cela, menez des recherches sur l'entreprise avant de vous présenter à l'entretien afin de bien saisir la stratégie, les objectifs et la culture de l'entreprise. Ce type de connaissances vous permettra d'avoir quelques questions sous la main si la conversation ne se déroule pas naturellement.

4. « J'aurai besoin de prendre ces journées de congé. »
Nous avons tous une vie et des engagements, et n'importe quel recruteur pour lequel vous pourriez envisager de travailler le sait. C'est au moment où on vous offre l'emploi qu'il faut discuter des obligations personnelles. N'abordez pas le sujet avant l'étape de la négociation salariale.
Pourquoi ? En mentionnant les congés dont vous avez besoin trop tôt lors de l'entretien, vous risquez de paraître présomptueux, comme si vous étiez persuadé de décrocher l'emploi.

5. « Dans combien de temps aurai-je une promotion ? »
Même si vous voulez montrer que vous vous êtes fixé des objectifs, assurez-vous de ne pas agir comme si c'était un droit ou de paraître prêt à laisser passer un emploi que vous n'avez même pas encore décroché.
Il y a de nombreux moyens diplomatiques de poser cette question qui montreront à l'employeur que vous êtes ambitieux et que vous recherchez un poste haut placé ! Par exemple, il est convenable de demander au recruteur de décrire le cheminement de carrière habituellement associé au poste.
Vous pouvez également demander pourquoi le poste est actuellement à pourvoir. Vous pourriez découvrir qu'il est vacant en raison d'une promotion et utiliser ce renseignement pour en apprendre davantage sur les possibilités de carrière.


Image: © Picture-Factory - Fotolia.com



Dernière mise à jour: 24/04/2012 - 5:26 AM