Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

10 questions que vous, chercheur d'emploi, aviez peur de poser

CareerBuilder.fr

 

Avant de passer un entretien ou lors de sa recherché d'emploi les préoccupations sont nombreuses mais trop souvent passées sous silence. De la gestion de l'image professionnelle aux références, en passant par les situations embarrassantes en entretien, voici dix questions sérieuses que la plupart des chercheurs d'emploi ont peur de poser.

Question nº 1 : Puis-je garder mon piercing au nez pendant l'entrevue ?
Pourquoi pas ! Mais sachez qu'au moins cinquante pour cent ou plus des employeurs ne vous embaucheront peut-être pas... Gardez votre identité tout en ayant une bonne connaissance de la culture de l'environnement de travail et de l'entreprise dans laquelle vous posez votre candidature. Si vous portez un piercing au nez, il est préférable de cibler une entreprise où l'on acceptera votre bijou. Et si vous enlevez votre anneau pour l'entretien et que vous le remettez après avoir été embauché, ne vous étonnez pas si on ne vous fait jamais rencontrer de clients.

Question nº 2 : Les gens ne me prennent pas au sérieux en entretien. Je suis petite, blonde et j'ai les yeux bleus. Je sais qu'on pense souvent que je suis le stéréotype de la blonde idiote, mais ce n'est pas le cas !
L'aspect positif de cette situation est que vous vous en rendiez compte, car il est important pour vous de gérer votre image. Essayez de porter des lunettes qui donnent un look chic, mais raffiné : par exemple, une monture noire ou à motif d'écaille de tortue (sans ordonnance si votre vue est bonne). Et voilà, vous projetez une image intellectuelle ! Les lunettes peuvent aussi camoufler les cernes qui, pour une raison ou pour une autre, ont élu domicile sous vos yeux. Vous éviterez ainsi qu'on vous demande si vous avez fêté toute la nuit !

Question nº 3 : J'ai un réel problème d'embonpoint : Est-ce que cela aura une incidence sur ma candidature ?
En réalité, vous devriez dans un premier temps penser à perdre du poids pour des raisons de santé... Quoiqu'il en soit, il est vrai que certains recruteurs peuvent avoir des préjugés envers les personnes qui souffrent d'embonpoint et vous avez probablement déjà entendu des histoires de discrimination à ce sujet. La meilleure chose à faire, est de se présenter dans une tenue impeccable en portant des vêtements bien coupés vous mettant en valeur. L'objectif est de paraître aussi élégant que possible et d'attirer l'attention sur vous et démontrer votre bon goût plutôt que vos kilos en trop ! Si vous le pouvez, consacrez un peu plus d'argent aux accessoires, aux vêtements et aux produits de toilette. Vous devez vous démarquer. Concentrez-vous aussi sur votre langage corporel : montrez votre côté actif et énergique.

Question nº 4 : Je transpire énormément, surtout lorsque je suis nerveux. Que faire ?
Enfilez votre veste ou votre chemise à la dernière minute. Portez des couleurs foncées pour cacher les marques de transpiration et assurez-vous que votre déodorant n'a pas laissé de traces blanches dans le dos ou sur les côtés de votre vêtement. Si vous avez les mains moites, prévoyez les essuyer avec un mouchoir juste avant de donner la main - à l'insu du recruteur (et de son assistant), bien sûr !

Question nº 5 : Et si je suis drôle ?
Vous êtes drôle, et alors? En fait, vous vous demandez s'il est permis pour un candidat d'user de son sens de l'humour lors d'un entretien. Pourquoi pas, mais seulement si vous êtes vraiment drôle ! Dans une lettre de candidature, évitez tout humour susceptible de tomber à plat. Conservez-le plutôt pour l'entrevue ou la lettre de remerciement, une fois que vous aurez établi un rapport personnel avec le recruteur.

Question nº 6 : Pourquoi mon médecin de famille ne peut-il pas servir de référence ? Il me connaît sous toutes mes coutures depuis toujours.
À moins que vous ayez déjà travaillé pour lui, les références doivent provenir de sources professionnelles ou universitaires, pas de sources personnelles, à moins qu'on vous le demande précisément.

Question nº 7 : Et si mon ancien responsable parle très peu le français, voire pas du tout ? Comment pourra-t-il se faire comprendre de mon employeur potentiel ?
Vous pouvez peut-être demander à un collègue de servir d'interprète, ou encore demander à votre ancien responsable de rédiger une lettre que vous corrigerez ensemble, s'il accepte. Vous pouvez aussi lui proposer de rédiger une lettre en vous servant de ses commentaires. Avisez votre employeur potentiel de la situation.

Question nº 8 : Le jour de l'entrevue est arrivé, et j'ai le nez qui saigne/un œil au beurre noir/une éruption cutanée grave/de la fièvre/une migraine/une réaction allergique. Que faire ?
Essayez de reporter le rendez-vous, surtout si vous êtes malade. Ne vous présentez pas à une entrevue si vous avez du mal à respirer, si vous saignez ou si vous éternuez. Faites de votre mieux pour camoufler les lèvres gercées, coupures, bleus, erreurs de rasage et boutons. Si vous vous sentez mal ou avez besoin d'éternuer pendant l'entrevue, demandez la permission d'utiliser les toilettes, à moins que vous ayez peur de vous évanouir, auquel cas il vaut mieux que vous ne soyez pas seul. Nous avons tous un corps, mais il vaut mieux éviter que vos fluides corporels soient mis à la vue de votre futur recruteur...

Question nº 9 : Qu'est-ce que je fais dans la salle d'attente ?
Voici ce que vous ne devez pas faire : sortir votre téléphone portable et raconter les détails les plus intimes de votre vie sexuelle à portée de voix de la réceptionniste, qui est en droit d'en faire rapport à son patron. Fouinez pour vous renseigner sur la culture de l'entreprise. Au contraire, n'hésitez pas à lire les rapports annuels et les catalogues, consultez les tableaux d'affichage et les journaux internes, vous y trouverez peut-être des renseignements qui vous seront utiles pour l'entretien. Observez les gens autour de vous, leur rythme, leur comportement. Vous imaginez-vous dans le tableau ? Enfin, rappelez-vous que l'on vous scrute à la loupe : ne mangez pas, évitez les chewing-gums, les jeux vidéo ou les écouteurs. Évitez de vous refaire une beauté ou de vous ronger les ongles en public. Si un interviewer vous invite à vous joindre à lui pour le déjeuner ou pour prendre un verre après l'entretien, n'oubliez pas que vous restez un candidat et que votre comportement est toujours examiné.

Question nº10 : Il se peut que je déménage, que je poursuive des études supérieures ou que je me fiance. Faut-il le mentionner en entrevue ?
Si vous voulez le poste, gardez cette information pour vous. Quels que soient vos projets, vous ne savez jamais ce qui vous attend. Vous pourriez avoir trouvé l'emploi ou l'employeur rêvé et, qui sait, changer vos plans.



Dernière mise à jour: 28/03/2011 - 6:29 AM