Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

Vendeur

Erecrut.com

Derrière le terme « vendeur » se cachent des réalités bien différentes en fonction de l'entreprise qui vous emploie : boutique traditionnelle, grand magasin, grande surface alimentaire (GSA), grande surface de bricolage (GSB) et grande surface spécialisée (GSS), sans oublier les concessionnaires. On trouve beaucoup de jeunes vendeurs (60 % ont moins de 35 ans), car c'est une des rares fonctions ouvertes aux candidats peu expérimentés. Les perspectives d'évolution à des postes d'encadrement sont toujours possibles.

Principales missions

Vendeur en magasin
- Accueillir le client
- Conseiller le client sur l'utilisation et l'entretien du produit, le cas échéant
- Faire essayer l'article ou proposer une démonstration
- Indiquer le prix et préciser les modalités d'échange et de crédit
- Spécifier éventuellement les garanties et les délais de livraison
- Étiqueter et mettre en valeur les marchandises
- Enregistrer les ventes
- Faire l'inventaire

Formation

- Un diplôme de CAP ou BEP (en vente relation clientèle) était jusqu'à présent suffisant pour être vendeur en magasin, mais de plus en plus le Bac Pro est conseillé.
- Des formations techniques (après CAP/BEP ou Bac Pro) sont aussi proposées dans certains domaines tels que le multimédia ou l'habitat.
- Un diplôme d'études supérieures est toutefois nécessaire, surtout si vous souhaitez une évolution professionnelle à un poste le produit est technique

Compétences professionnelles


- Connaître les produits de l'entreprise pour pouvoir proposer un conseil pertinent
- Maîtriser l'art de convaincre
- Être axé sur les résultats et le service à la clientèle
- Pratiquer l'anglais (surtout dans les endroits accueillant des touristes)

Profil

- Présentation soignée
- Sens de l'accueil et sourire
- Résistance physique et nerveuse
- Diplomatie et patience

Salaire


Le salaire d'un vendeur est composé d'une part fixe et d'une part variable calculée sur l'atteinte des résultats. Le salaire de base est souvent le SMIC. La rémunération annuelle d'un vendeur en magasin est comprise entre 15 et 20 k€.

Évolution professionnelle


Au sein des chaines multisuccursales ou des réseaux de franchise, un vendeur faisant preuve de motivation et d'une personnalité dynamique peut envisager des évolutions au niveau chef de secteur puis cadre. Le vendeur peut aussi envisager de travailler en B to B (vers des professionnels) en devenant technico-commercial ou encore VRP ; il est alors très autonome et indépendant dans l'organisation de son travail.

La parole aux professionnels

Vivien Leymarie, expérience de vendeur chez TECHNIDOMUS

Quelle a été votre expérience de vente chez TECHNIDOMUS ?

Il faut tout d'abord préciser que Technidomus est un magasin indépendant dont la centrale d'achats est GITEM. Au cours des cinq années travaillées chez GITEM, j'ai occupé le poste de vendeur, puis responsable de petit électronique et enfin responsable des auditoriums.

Que pensez-vous du métier de vendeur en général ?


Mon expérience de vendeur m'a permis de me rendre compte que les diplômes –  pour exercer ce métier en tout cas – n'étaient pas vraiment nécessaires. Le côté trop théorique de certains cours pouvait même être néfaste. On apprend très vite le métier sur le terrain avec un « tuteur ».
La vente en magasin a évolué, et je pense qu'il faut redonner l'importance au client : le vendeur ne doit pas se focaliser sur ses objectifs ni sur son chiffre (qu'il regarde toutes les deux heures à l'écran). Il ne doit pas forcément pousser une vente auprès d'un client qui va devoir s'endetter avec un Xème crédit à la consommation.

Comment reconnaît-on un bon vendeur ?

Pour être un bon vendeur, deux choses sont primordiales : être passionné par le produit que l'on vend, et aimer le contact humain. J'ajouterais aussi qu'il est important d'être honnête et transparent. Si un client me pose une question dont j'ignore la réponse, je pense qu'il n'est pas mal vu – bien au contraire – d'aller chercher de l'information auprès de ses collègues, dans le catalogue ou encore appeler le fournisseur. Le client apprécie cette attitude, et quant à moi, je suis très à l'aise avec ça.


Dernière mise à jour: 01/09/2009 - 10:10 AM