Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

Directeur de centre de profit

Erecrut.com

 


D'un point de vue commercial, administratif et humain, le directeur de centre de profit assure la gestion complète d'une unité stratégique (filiale, succursale...) souvent liée à une grande entreprise ou une PME. Véritable gestionnaire, son rôle consiste avant tout à maximiser le chiffre d'affaires de cette entité. Il est le garant de ses profits. Ce professionnel travaille généralement de manière autonome, même s'il doit veiller au respect de la stratégie financière et commerciale de sa direction générale.

Principales missions


    * Participer à la définition des objectifs de production et de vente.
    * Appliquer la stratégie commerciale élaborée en collaboration avec la direction générale.
    * Veiller au respect des marges et des prix de revient.
    * Développer le portefeuille clients de l'unité.
    * Encadrer et animer les équipes de commerciaux, de techniciens, d'employés de production...
    * Recruter et former du personnel.
    * Assurer le suivi administratif de l'activité et produire des documents comptables.

Formation

    * Au minimum, formation de niveau bac +2 en rapport avec l'activité de l'entreprise. Dans les faits, beaucoup d'entreprises recrutent des diplômés d'écoles de commerce ou des bac +4/5 en management.
    * Une expérience d'un minimum de 3 à 5 ans dans le secteur commercial est exigée dans la plupart des offres.

Compétences professionnelles

    * Avoir une bonne connaissance du secteur d'activité de l'entreprise, de son marché, de ses produits et de ses clients.
    * Posséder de solides compétences dans le domaine commercial et un talent certain pour la négociation.
    * Avoir d'excellentes connaissances en gestion et comptabilité.
    * Savoir gérer des ressources humaines.
    * Être capable de mener plusieurs projets de front tout en résistant à la pression.

Profil


    * Leadership
    * Organisation
    * Rigueur
    * Aisance relationnelle
    * Réactivité
    * Calme

Salaire

Un directeur de centre de profit expérimenté peut toucher jusqu'à 80 K€. À cela s'ajoutent des primes liées aux résultats.

Évolution professionnelle

Les professionnels confirmés sont amenés à diriger des centres de profits de plus en plus importants. Des postes au sein du siège, en marketing, dans le service des achats, etc. sont envisageables, ainsi que des postes de manager à l'international.

La parole aux professionnels

Nicolas Levain, directeur de centre de profit, Carrés de Lumière


De la pose de fenêtres à l'installation de portes de garage électriques, le groupe Carrés de Lumière est spécialisé dans la rénovation de l'habitat. À 28 ans, Nicolas Levain dirige les 13 employés de la succursale basée à Clermont-Ferrand. Après quelques années de métier, ce jeune professionnel commence à prendre goût aux responsabilités.

Comment êtes-vous devenu directeur de ce centre de profit ?

Suite à un BTS force de vente, j'ai connu une première expérience comme commercial chez un concurrent de mon entreprise actuelle. Pendant deux ans et demi j'ai vendu des produits et des travaux de menuiserie, puis, grâce à mes bons résultats, je suis passé responsable commercial. En 2003, lorsque Carrés de Lumière s'est installé à Clermont, j'ai postulé pour devenir directeur et pour augmenter mes revenus. Nous avons démarré de rien, c'était un challenge intéressant. Pour structurer l'activité, je me suis largement inspiré de l'organisation de mon entreprise précédente !

Aujourd'hui, quelles sont vos fonctions ?

Je suis le patron du point de vente, donc je touche un peu à tout. Je consacre les deux tiers de mon temps au développement commercial de l'activité - administration des ventes, gestion de la sous-traitance, suivi des commandes, recrutement, formation et animation des commerciaux... Par ailleurs, je dois bien évidemment gérer les ressources humaines et le pôle administratif de l'agence. Je produis, par exemple, le bilan et le compte de résultat.

Êtes-vous rémunéré en fonction de l'atteinte de vos objectifs ?

Oui, la moitié de mon salaire est liée aux résultats de mon équipe. Je fixe des objectifs et je les fais valider par mon directeur général à Toulouse. Selon les années, je dois augmenter le chiffre d'affaires de 5 à 10 %. D'autre part, je dois stabiliser les effectifs de commerciaux car la rotation de personnel est assez importante. L'avantage de ce système, c'est que ma paie n'est pas plafonnée. C'est très motivant car il n'y a pas de limites à la performance. Aujourd'hui, j'ai une rémunération très intéressante, aux alentours de 60 000 € bruts annuels.


Retrouvez nos dernières offres d'emploi :



Dernière mise à jour: 03/11/2010 - 4:44 AM