Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

Jeune diplômé : un profil à valoriser

Erecrut.com

Une offre d'emploi dans le secteur commercial contient très souvent une mention type « expérience recommandée », voire « expérience exigée ». Est-ce rédhibitoire pour un diplômé tout juste sorti d'école ? Pas forcément. Voici quelques conseils pour jouer de son profil de jeune inexpérimenté.


Un savoir-être au top
Si l'expression « expérience recommandée » revient souvent dans la bouche des recruteurs, celle disant que le « savoir-être est plus important que le savoir-faire » a également la cote. Autrement dit, des qualités humaines en adéquation avec le poste peuvent compter plus qu'un diplôme ou que des années d'expérience. Pour un poste de commercial par exemple, il faut montrer votre aisance communicationnelle, votre affabilité ou encore votre sens de la persuasion. Or, de telles compétences ne nécessitent pas d'être très expérimenté !

Des stages qui comptent
Qu'il soit issu d'une école de commerce, d'une filière universitaire ou d'un autre cursus, le jeune diplômé en vente a forcément une ou plusieurs expériences de stage à faire valoir. C'est bien sûr à mettre en valeur sur votre CV, d'autant plus si vous avez des données chiffrées concrètes à présenter pour montrer la réussite de cette première entrée dans le milieu professionnel.

De l'expérience... extra-professionnelle
Par rapport à un candidat plus expérimenté, le jeune diplômé peut présenter quelques avantages. Par exemple, si vous avez êtes allé à l'étranger pour une année d'études ou un stage, comme c'est la norme dans les écoles de commerce, cela peut évidemment constituer un atout important. Comme de plus en plus de postes dans le secteur commercial nécessitent la maîtrise d'une langue étrangère, cette plongée en immersion récente dans un pays étranger sera forcément appréciée des recruteurs.

L'atout-maître : la mobilité
Un jeune en sortie d'études ne manque pas d'atouts pour une entreprise. Sa fraîcheur, son enthousiasme et sa motivation notamment, mais aussi sa mobilité. A l'entrée dans la vie active, beaucoup d'entre eux choisissent en effet de privilégier leur carrière sur leur vie privée. Ce côté « malléable » sera forcément apprécié et constitue un avantage de taille face à un candidat peu décidé à faire des concessions sur ce point, d'autant plus qu'il est généralement couplé avec des exigences financières moins importantes.


Dernière mise à jour: 15/04/2013 - 5:05 AM