Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

Jeunes diplômés : 3 avantages à travailler dans un centre d'appels

Erecrut.com

Dans les centres d'appels, 76 % des salariés ont moins de 30 ans. Un secteur qui attire les jeunes diplômés en quête d'une première expérience !


Centres d'appelDes emplois tremplins
Assistance technique ou aux personnes, enquêtes téléphoniques, recouvrement de créances, service après-vente... Les missions proposées par les centres d'appels sont diverses et variées. Tout dépend de votre domaine de formation initial, mais passer par cette étape peut faciliter votre insertion sur le marché du travail.
Les candidats fraîchement diplômés d'un BTS vente ou d'une école de commerce par exemple peuvent prétendre pour la suite de leur carrière à des postes de conseiller dans une banque ou une société d'assurance. Dans tous les cas, visez des centres d'appels qui gèrent des produits proches du secteur visé. Ce peut être l'informatique (assistance produits hardware et software), les télécoms, les transports, le tourisme...

Liberté et flexibilité
Les centres d'appels offrent des possibilités d'horaires assez souples et variables d'une semaine, voire d'une journée à l'autre : début de matinée/fin d'après-midi, fin de matinée/début de soirée, début de journée/fin de soirée... Des propositions parfois contraignantes mais qui peuvent permettre, en vous organisant, de poursuivre plus facilement vos recherches pour des emplois plus qualifiés ou plus en rapport avec votre formation initiale. Par ailleurs, en passant par une agence d'intérim, vous pouvez effectuer des missions renouvelables au mois.

Des emplois qualifiés et des possibilités d'évolution
Des centres d'appels, on connaît surtout les métiers basiques d'avant-vente et de vente (téléprospecteur, téléenquêteur, télévendeur) et les métiers d'après-vente et de support client (téléopérateur, téléconseiller, hot-liner, technicien support...). Pourtant, on peut également exercer des métiers d'assistance aux personnes et des métiers à finalité financière ou juridique plus qualifiés (juriste, conseiller santé...).

Sachez que plus de la moitié des salariés des centres d'appels ont un niveau de formation égal à Bac + 2. Il n'est pas rare non plus que, si vous remplissez des objectifs intéressants, on vous propose des métiers d'encadrement du type superviseur, chef de plateau ou responsable planning. Quant aux rémunérations, elles varient selon les types de centres d'appels (intégrés ou sous-traitants) et les primes.


Dernière mise à jour: 10/04/2014 - 5:52 AM