Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

Crédit personnel ou Crédit renouvelable, quelles différences?

CareerBuilderFR

Les différences entre les deux types de crédits à la consommation sont souvent méconnu du grand public.
En effet, les taux d'intérêt des crédits personnels (plus sains financièrement pour les consommateurs) n'étant pas assez élevés et donc pas assez sécurisants pour les établissements de crédit, ces même établissements ne proposent souvent que des crédits renouvelables (les plus risqués) à de nombreuses personnes.

La situation actuelle permet aux établissements proposant des crédits, d'imposer le taux d'usure qu'il souhaite puisque ce taux d'usure étant liée aux taux moyens pratiqués par l'établissement.

Ainsi les crédits personnel sont beaucoup plus sécurisés pour le consommateur, par exemple, le consommateur sait exactement le coût total du crédit, il connait également la date de fin de remboursement. Tandis que le client ayant choisi ou étant dans l'obligation de choisir un crédit renouvelables ne connaitront jamais le montant total à payer, ni la date de fin de remboursement.

Cependant les prêts personnels ne sont proposés qu'aux personnes les plus solvables, les établissements de crédit ne prenant aucun risque d'impayé sur ce type de prêt puisque le plafond est à 7.7%.
Ainsi les autres consommateurs, c'est-à-dire l'immense majorité d'entre eux, sont systématiquement dirigés vers les crédits renouvelables, facturés environ 20 % l'an (hors assurance) et dont le mode de fonctionnement comporte encore beaucoup d'inconnues pour le grand public.

La loi Lagarde portant réforme du crédit à la consommation dont la mesure la plus emblématique est la réforme du mode de détermination des taux d'usure à pour objectif de protéger les consommateurs.

A terme, c'est-à-dire au bout d'une période de transition de deux ans (allant du 1er avril 2011 au 31 mars 2013) les taux d'usure ne seront plus déterminés par montant et par type de produit de crédit à la consommation. A compter du 1er avril 2013, les taux d'usure ne seront régit que du seul montant emprunté.
Pour les consommateurs pouvant aujourd'hui emprunter à des taux très bas (de l'ordre de 5 %), cette réforme ne changera rien cependant pour les personnes jugées "risqué" par les établissements, cela pourra leur faire bénéficier : d'une baisse des taux allant jusqu'à 4.67% et du choix entre un prêt personnel ou un crédit renouvelable.


La demande de prêt subira deux étapes préalables à la validation ou au refus. Dans un premier temps, en fonction des capacités de remboursement de l'emprunteur, l'établissement acceptera ou refusera la demande d'emprunter X euros qui lui est faite. Il ne devrait donc plus être possible pour un établissement de refuser une demande en prêt personnel alors que simultanément il accepte une demande du même montant en crédit renouvelable.
Puis, dans un second temps, le consommateur pourra choisir s'il préfère rembourser son prêt selon des modalités « amortissables » ou « renouvelables ».

En 2013, les consommateurs pourraient donc conquérir un droit qui aurait dû être le leur depuis toujours : le droit de choisir le mode de remboursement le plus adapté à leur situation personnelle pour rembourser un emprunt (accepté par leur prêteur à des conditions tarifaires données).


Dernière mise à jour: 16/03/2011 - 11:09 AM