Recevez les offres d'emploi par email- En savoir plus
Alertes 
 
 

La parité mieux considérée dans les PME-ETI que dans les autres entreprises

CareerBuilderFR

La parité mieux considérée dans les PME-ETI que dans les autres entreprises, selon l'Observatoire de la Performance des PME - ETI

A l'occasion des résultats de son 3ème Observatoire de la Performance des Moyennes Entreprises/ ETI (CA de 15 à 500 millions d'€)réalisé auprès de 300 dirigeants par l'institut OpinionWay en partenariat avec le magazine Challenges et la chaîne i>Télé, la Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, a réalisé un « focus » sur la parité dans les PME-ETI.

Les éléments à retenir


  • La parité est plutôt bien considérée dans les PME-ETI et fait l'objet de plus en plus d'attention de la part des dirigeants. Ils s'estiment être plutôt « vertueux » en matière de parité comparé aux autres entreprises.

  • 78% des chefs d'entreprises déclarent que les compétences des hommes et des femmes sont prises en compte de façon équivalente.

  • 71% estiment que la parité est intégrée en termes de salaire. 63% appliquent des principes de parité au niveau des embauches.




Cependant, à tous les niveaux, des marges de progression sont identifiées.


Concernant la participation aux comités de direction, les espaces de décision et de pouvoir par excellence, 55% dirigeants de PME - ETI respectent les principes de parité. Un peu moins de la moitié des entrepreneurs (46%) estiment que les considérations de parité homme/femme sont importantes dans les stratégies de management de leurs organisations.

Pour les patrons de PME - ETI, l'ensemble des entreprises françaises ont une perception de la prise en compte des enjeux de parité plus négative


  • 29% considèrent que les entreprises françaises appliquent la parité dans leur politique salariale.

  • Pour 27% les principes de parité sont respectés dans la composition des comités de direction des entreprises françaises.

  • 43% estiment que les principes de parité au niveau des embauches sont respectés dans les entreprises françaises.

  • Pour Daniel Karyotis, Président du directoire de la Banque Palatine : «Concernant la parité, les dirigeants sont en avance sur l'économie française, qui a 25 ans de retard en la matière, et sur les grands groupes ! Les PME-ETI incitent les femmes à ne pas « s'autolimiter » et ne sont pas réticentes à leur donner des responsabilités de hauts niveaux. Au contraire, les entreprises ont besoin de plus de femmes dirigeantes dans leurs conseils ! »




A propos de la Banque Palatine
(http://www.palatine.fr/)

La Banque Palatine, banque des entreprises et du patrimoine du Groupe BPCE, a pour vocation d'accompagner les entrepreneurs dans la réalisation de leurs ambitions, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. La Banque Palatine déploie son expertise auprès des moyennes et grandes entreprises. Elle se distingue en particulier dans les offres à forte valeur ajoutée. Elle apporte aussi ses services et ses conseils à une clientèle patrimoniale de chefs d'entreprise, de professions libérales, de cadres, de non-résidents et de retraités. Elle gère près de 12 milliards d'euros pour le compte de 8 300 clients entreprises et 117 000 clients particuliers en s'appuyant sur un réseau de 52 agences en France

A propos de l'Observatoire Banque Palatine de la Performance des PME - ETI

Étude quantitative réalisée, auprès d'un échantillon de 300 entreprises dont le chiffre d'affaires est compris entre 15 et 500 millions d'euros, entre le 24 janvier et 11 février 2011. La représentativité de l'échantillon a été assurée par un redressement en termes de secteurs d'activité et de tailles d'entreprises.Mode d'interrogation : L'échantillon a été interrogé par téléphone sur système CATI. Toute publication totale ou partielle doit impérativement rappeler la méthodologie et utiliser la mention complète suivante «Observatoire de la performance des PME-ETI - OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges».


Dernière mise à jour: 14/03/2011 - 9:17 AM